J'ai reçu en cadeau, d'une lointaine amie du Pacifique, une magnifique absolue de rose. Cette généreuse amie m'a fortement poussée à utiliser le précieux élixir que je ne me lassais pas d'humer. Une autre amie, parisienne et grande voyageuse, m'avait offert deux elixirs de roses, sous forme d'extraits alcoolisés. Vous voyez où je veux en venir et pourquoi j'ai appellé cette crème "Ultra Roses" ?

Pour ne pas changer, ma peau est déshydratée. Cette fois j'ai décidé de modifier un peu mes proportions, essayant une phase grasse moins importante (20%) pour avoir plus d'eau et tenter un meilleur effet hydratant. Mais j'ai aussi intégré quelques actifs: certains se dissolvent dans l'huile et d'autres en phase aqueuse. Le but soignant de cette crème: une hydratation intense et un effet apaisant anti-rougeurs (c'est une des plus intéressantes propriétés de la précieuse rose). J'ai aussi adopté le mélange émulsifiant de Copaiba Cétéaryl Glucoside 90 et alcool cétéaryllique, qui offre un toucher très agréable. Je suis décidément très gatée, car ce dernier émulsifiant m'a été offert par une douce amie du plat pays.

Au bain-marie

Phase grasse 17.5%

1.5 CG90IMGP1492

1.5 alcool cétéaryllique

1 amidon de riz (Merci Moune)

1.5 karité (merci Michèle)

3 coco fractionné

3 jojoba
3 squalane
3 inca inchi
anti-oxydant Aox-Cos

Phase aqueuse 56.5%

3 glycérine

1.5 teinture alcoolisée de rose centifolia de Grasse (merci Venezia)
1.5 teinture alcool/hydrolat de rose péruvienne (merci Venezia)

50.3 jus d’aloe

0.2 xanthane

Sous 40°

Actifs à compter dans la phase huileuse 2.5%

1 soothex (merci Moune)

1 CO2 grenade
10 gttes extrait CO2 rose musquée

Actifs à compter dans la phase aqueuse 23.5%

2 NMF

20 Jus d’aloe
0.3 retinol (vit. A)

0.5 géogard
7 gttes germall +

et au jugé, toujours comptabilisés dans les actifs phase aqueuse:

Absolue de rose (merci Catherine)

Sang de dragon jusqu'à obtention d'un rose pâle

acide lactique pour rectifier le PH

J'ai aussi fait attention à balancer les acides gras, pour essayer de les faire coller le plus possible à la composition du sébum humain (cf la crème respectueuse). Pour l'hydratation j'ai donc mis beaucoup d'aloe, du rétinol, NMF et glycérine. Pour réguler la sensibilité de la peau : les roses et l'aloe (rougeurs), soothex (extrait d'encens très anti inflammatoire), grenade et rose musquée (Omégas), sang de dragon (cicatrisant et antiseptique). La pénétration et l'aspect crème légère a été soignée par du squalane, un peu de coco fractionné, et le duo CG90/alcool cétéaryllique. Enfin, l'amidon de riz (qualité cosmétique, génétiquement modifié pour limiter la prolifération bactérienne), a la propriété d'aider à véhiculer les actifs (le coco fractionné a aussi cette propriété).

IMGP1495
La couleur de la 1ère photo est plus fidèle
mais cette photo jaunie a un petit côté rétro
qui me paraît bien aller avec la rose

J'utilise cette crème depuis une dizaine de jours maintenant et le bilan est très positif. Pénétration, odeur, couleur, texture parfaites. L'hydratation est presque parfaite (mais pas encore, je cherche je cherche, je m'en approche). Et au niveau des rougeurs diffuses c'est difficile à dire, mais en tous cas ma peau a résisté au SPM sans vilaines inflammations.