En ce moment, j'ai la visite de mes cousins Antoine et Pauline, en vadrouille du nord au sud du Pérou, avec de petits arrêts chez moi à Lima. Ma cousine a été enthousiaste en découvrant mes tambouilles de sorcière et nous avons donc décidé qu'elle ferait sa première crème ici, afin que je puisse la guider dans la formulation et les gestes de base.

Pauline a regardé mon blog, puis m'a confié, un peu inquiète, que ça avait quand même l'air bien compliqué. Je l'ai donc rassurée en lui expliquant qu'on pouvait faire des crèmes très sympas avec des formules simples. Une compo faite de peu d'ingrédients afin de limiter le nombre de manipulations, difficiles au début.

Pour assurer un soin qui marche, nous nous sommes décidées pour une crème corporelle, car la peau du corps demande moins de personnalisation. Pauline a la peau plutôt sèche, mais une belle peau jeune et en bonne santé. Elle n'est pas vraiment habituée aux parfums naturels, il fallait faire simple et "facile" à sentir. Après une rapide inspection de mes placards et une brève revue des propriétés de chaque ingrédients, nous avons retenu la formule suivante.

Phase A - 20 grammes
5 émulsifiant olivem (l'émulsifiant est indispensable pour mélanger l'eau et l'huile, l'olivem est particulièrement facile d'utilisation)
4 huile d'avocat
6 huile d'inca inchi
5 huile d'abricot
+ anti-oxydant cosmétique (pour préserver les huiles "vivantes" de l'oxydation dûe à la formation d'une émulsion)

Phase B - 77 grammes
3 glycérine (pour retenir l'eau à l'intérieur de la peau)
74 eau minérale
0.2 gomme xanthane (pour stabiliser l'émulsion)

Phase C - 3 grammes (à ajouter sous 40°)
1 aloe concentré 200 fois (pour l'hydratation et la douceur)
1 conservateur géogard 221 (pour protéger des moisissures et autres pourrissement)
20 gouttes d'huile essentielle de bois de hô (pour l'odeur, le petit prix, et les propriétés réparatrices)
10 gouttes d'huile essentielle de pamplemousse (pour l'odeur, le petit prix, et les propriétés assainissantes)
8 gouttes de complexe anti inflammatoire (extraits CO2 de calendula, rose musquée, et argousier)

Le verdict de Pauline:
Une belle crème, presque laiteuse, couleur blanc légèrement cassé. Elle pénètre bien, et laisse la peau vraiment douce et nourrie, Pauline s'enduisait avant le corps de crème chaque jour, mais avec celle-ci, elle a pu espacer les séances de crémage aux deux jours car sa peau reste nourrie plus longtemps et ne "réclame" plus autant de soins.

Je mets ici la formule avec les explications simplifiées données à Pauline en espérant que cela puisse être utile à toute personne désirant se lancer dans la fabrication des cosmétiques.

Le mode opératoire est le suivant:
- stériliser et désinfecter (alcool à 70°) le matériel, le plan de travail et les mains
- A l'aide d'une blance électronique, peser la phase A dans un récipient supportant la chaleur, peser la phase B dans un autre récipient supportant aussi la chaleur
- mettre les deux récipients au bain-marie, amener à 75°
- sortir du feu, verser la phase B dans la phase A en mélangeant au mixeur à pied pendant une minute.
- attendre que le mélange descende sous 40° en remélangeant brièvement toutes les 30 secondes.
- ajouter la phase C, mélanger une dernière fois
- vite mettre en pot et attendre le refroidissement complet pour fermer le flacon